RECHERCHER UN ARCHITECTE

en moins de 3 minutes !

Recherche avancée

Les parements muraux. Comment les choisir ?



Choisir son parement mural peut s'avérer être une tâche compliquée... Souhaitez-vous un parement interieur ? Un parement exterieur ?
Mais quels sont les différents types de parements ?

La plupart des murs extérieurs nécessitent un parement mural afin de donner à sa façade un aspect fini.
En intérieur, les parements muraux, sont plutôt à vocation décoratifs (parement décoratif en pierre, en bois ou en plâtre, en lieu et place d’un papier peint ou d’une couche de peinture).
 

Le parement mural d'interieur

Pour parer un mur d’intérieur, il vous suffira de laisser libre cours à votre imagination ! La plupart des parements muraux seront adaptés à un usage intérieur. Ces parements sont essentiellement décoratifs, c'est pourquoi nous vous conseillons d’opter pour des parements intérieurs légers.
Pour les pièces humides comme la cuisine ou la salle de bain, faites simplement attention à opter pour un parement de mur résistant à l’humidité.

 

Le parement mural extérieur

Le choix d’un parement mural d’extérieur est différent, car le parement de façade se doit d’être parfaitement étanche et résistant aux intempéries. Voilà pourquoi on aura souvent tendance à choisir la brique de parement, qui va offrir une excellente résistante et habiller votre façade.
Si un parement mural extérieur peut convenir à l’intérieur d’une maison, l’inverse est très peu probable !

Attention, le choix d’un parement mural d’extérieur est conditionné par les règles d’urbanisme de votre mairie. Avant de poser un parement de façade, vous devrez déposer une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire.

 

Les différénts parements mureaux

Les parements muraux imitent la pierre de taille, le schiste ou la brique.
Légers, ils peuvent être posés sur les murs et façades par un bon bricoleur (comptez entre 10 et 30 m² par jour selon le type de pose).

Pierre reconstituée

Présenté sous forme de plaquette, le parement mural est un moulage d'environ 2 cm d'épaisseur. Il est constitué de béton allégé ou de roche calcaire réduite en poudre et mélangée à un liant de type ciment. Teinté dans la masse, il a l'aspect visuel et tactile d'un minéral.
Et il est composé d'agrégats de "vraie" pierre. Il est en revanche beaucoup moins lourd puisque la norme exige que son poids reste inférieur à 40 kg/m2. 

Pose collée

L'installation des plaquettes s'effectue à l'aide d'un mortier-colle classé C2S (résistance de 40 kg/m2).
Le support doit être sec, sain et capable de supporter le poids du matériau : béton et plaques de plâtre cartonnées sont suffisamment résistants, contrairement aux carreaux ou enduits de plâtre, trop fragiles.
L'opération s'effectue par double encollage : le mortier est étalé sur le mur, puis sur les plaquettes.
Les modèles imitant une pose "pierre sèche", avec une apparence non jointée, se présentent en plaques de diverses formes (rappelant celles du jeu Tétris) positionnées bord à bord.
Dans le cas de parements imitant la brique ou les moellons de pierre, le jointoiement s'effectue après le séchage du mortier-colle. 

Vous aussi vous envisagez l'usage de parement pour votre habitation ? Que ce soit pour l'interieur ou l'exterieur, faites-en part à votre architecte. Il saura vous conseiller au mieux.
Retrouvez les architectes dans votre région sur Trouver-mon-architecte.fr .

Articles similaires



Vous êtes Architecte ?

et vous souhaitez être référencé sur notre site ?

Contactez-nous !