RECHERCHER UN ARCHITECTE

en moins de 3 minutes !

Recherche avancée

Rencontre avec Benoît Herrmann de l'agence ABHA Architecture

 

Quelle formation avez-vous suivie pour devenir architecte ?

 

J’ai suivi le cursus habituel, c'est à dire le master (bac +5) conférant le grade d'architecte diplômé d'état, complété par l'habilitation à la maîtrise d'œuvre en son nom propre (bac+6), nous permettant de créer notre agence d'architecture.

 

Quel a été votre parcours professionnel pour arriver à votre métier aujourd’hui ?

 

Une première expérience du métier d'architecte à l'international dans une grande agence d'architecture à Montréal au Canada, puis une seconde dans une agence d'architecture alsacienne à taille humaine.

Très rapidement, l'envie de créer mon agence d'architecture à pris le dessus. L'agence a fêté ses sept ans cette année.

 

Pourquoi avoir choisi ce métier, qu’est-ce qui fait que vous aimez votre métier ?

 

Le dessin, la création, la construction, me passionnent depuis mon plus jeune âge.

Les fameuses briques Légo ont grandement participé à ma première approche de bâtisseur en herbe. Par la suite, le design et les fabuleux croquis des “concepts car” de designer automobile m'ont fasciné et m'ont donné goût au dessin.

Dans mon quotidien, c'est cette continuelle envie de création, de voir ses dessins se concrétiser en architectures et laisser son empreinte, mais aussi toute la complexité humaine et technique qui permet de vivre des expériences intenses et surtout variées. 

 

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans votre métier ?

 

Notre métier est très complexe, voir son dessin devenir une construction demande une grande rigueur pour que cette future architecture soit fidèle au plan originel. Pour mener correctement les différentes étapes, il est essentiel d'être bien entouré. Bureaux d'études, ingénieurs, artisans mais aussi maîtres d'ouvrages qui doivent parfaitement comprendre les objectifs du projet désiré.

La difficulté principale est d'être incompris ou mal accompagné et de se créer une mauvaise atmosphère de chantier... 

Après, nous vivons aussi une période compliquée liée à la crise sanitaire du Covid 19 qui nous met parfois des bâtons dans la roue, mais nous espérons tous passer rapidement à autre chose.

 

Pour vous, quel est le rôle principal d’un architecte ?

 

On dit souvent que c'est le chef d'orchestre, il va donner la mesure et le tempo au projet.

L'architecte a cette position de direction. Il doit superviser l'intégralité des étapes d'un projet qui lui sont confiées avec humanité et avec une grande écoute, avoir un grand sens de l'observation et savoir s'adapter très facilement.

Cette hiérarchie ne doit pas se voir comme un système pyramidale. Au contraire, dans ma pratique, l'architecte est à la fois artiste, ingénieur et artisan. Il doit s'entourer d'une équipe compétente, (ingénieurs, d'artisans, maître d'ouvrage) pour bien mener le projet à terme. Le succès d'un projet ne doit pas reposer que sur l'architecte.

 

À votre avis, quelle qualité ou quel talent doit-on avoir particulièrement pour exercer votre métier ?

 

De la sensibilité, de la passion, de la rigueur, un sens de l'observation, de l'écoute... être humble. 

 

En quoi consiste votre métier ?

 

Nous accompagnons nos clients, maîtres d'ouvrage dans la réalisation de leur projet, que ce soit une nouvelle construction, une rénovation, ou encore une transformation. Notre rôle consiste à retranscrire les désidératas des clients et de les traduire en architecture respectant de nombreux paramètres, dont l'aspect financier. Cependant, l'architecte doit laisser libre court à son imagination et œuvrer pour une architecture de qualité.

Ensuite les différentes étapes vont permettre de rendre concret nos dessins, en supervisant les phases de conception et de construction, afin de livrer au maître d'ouvrage le projet tant désiré.

 

Qu’est-ce qui vous motive le plus dans votre métier ? 

 

La diversité de nos projets, des lieux et des rencontres que nous faisons continuellement.

Nous n'avons pas de routine, nous nous adaptons aux nouvelles tendances, qu'elles soient réglementaires, thermiques et surtout stylistiques. Nos expériences passées nous forgent une ligne de conduite qui se retrouve dans nos architectures. 

 

Pour quel projet avez-vous le plus de souvenirs ?

 

C'est très compliqué d'en mettre un en avant, chaque projet distille une saveur différente.

De belles rencontres, des défis structurels ou économiques, des expériences de chantier dans des sites uniques... La liste est trop longue et il y en aura de beaux à venir !

 

Quelle est votre ville préférée ?

 

Pour l'architecture, leurs histoires et leurs démesures, je dirais Chicago et New-York.

Pour le patrimoine et les paysages je parlerai plutôt d'un environnement, les Alpes, françaises, suisses, autrichiennes, italiennes... C'est le paradis, tout y est réuni et les architectures sont variées et de qualités. 

 

Si vous deviez construire une nouvelle maison individuelle pour vous, à quoi ressemblerait-elle ? 

 

Pérenne, silencieuse, radicale mais en harmonie avec son environnement. 

Idéalement, au bord d'un lac dans les Alpes ou en dans les Highlands en Ecosse, ou plus facilement sur les belles collines du vignoble alsacien avec d'impressionnantes vues sur ma région.

 

Où trouvez-vous votre inspiration ?

 

J'aime découvrir des architectures et des architectes qui ne se trouvent pas dans mon secteur. J'aime m'inspirer des architectures très bien réfléchies que l'on peut voir en Suisse, en Autriche mais aussi sur le continent Sud Américain où il y a d'excellents architectes contemporains.

 

Comment définissez-vous la relation entre un architecte et son client ?

 

Saine, essentielle et vitale.

L'architecte et le client doivent apprendre à se connaître, à se dire les choses et à se comprendre. La confiance doit être aveugle.

 

Quelles sont vos spécialités dans votre domaine ? 

 

Dans mon agence, nous sommes deux architectes très polyvalents. Nous aimons sortir des sentiers battus et découvrir de nouveaux projets. C'est cette polyvalence qui nous permet de s'exprimer au quotidien en construisant des architectures résidentielles, médicales, sportives, tertiaires... et de ne pas se cloisonner dans une unique spécialité.

 

Votre application mobile préférée en ce moment ?

 

Instagram est un vrai support pour découvrir l'architecture, le design, les tendances actuelles et futures.

C'est une application à la portée de tous qui permet de connaître des architectes, artistes, ou autres à travers le monde.

 

Un petit message que vous souhaitez envoyer à vos futurs clients ? 

 

Il n'y a pas de petits projets mais des architectures à toutes échelles. Il faut mettre les mêmes exigences dans un projet "commun" qu'un projet "exceptionnel". 

 

Contactez dès maintenant Benoît Herrmann et prenez rendez-vous ! 

 

 

Besoin d’un architecte à Ribeauvillé ? Trouver le meilleur architecte dans le secteur sur Trouver-mon-architecte.fr 

Articles similaires



Vous êtes Architecte ?

et vous souhaitez être référencé sur notre site ?

Contactez-nous !