RECHERCHER UN ARCHITECTE

en moins de 3 minutes !

Recherche avancée

La relation entre le cinéma et l’architecture

Le cinéma est un art où l’architecture a une place de choix. L’architecture donne du sens à l’histoire du film, pour la placer dans une époque et dans un lieu donné. 

Le cinéma permet de garder des traces d’architectures d’époque qui n’existent plus ou des villes futures qui n’ont pas encore vues le jour. Il représente l’architecture comme nous la connaissons tous dans les villes que nous côtoyons quotidiennement, avec des bâtiments neufs, ou pas. L’architecture et le cinéma sont en étroite relation puisque l’architecture représente un décor pour les réalisations cinématographiques. Il permet de représenter la ville de manière réelle ou rêvée. 

 

Le point de vue de l’architecte Jean Nouvel 

C’est depuis les années 1930 que les films subissent d’importants changements en matière d’architecture : l’environnement et l’architecture dans les films devait être adapté à l’arrivée des films parlant. 

Pour le célèbre architecte français Jean Nouvel, il y a de nombreuses similarités entre l’industrie du cinéma et celle du bâtiment pour des raisons de contraintes économiques, temporelles ainsi que matérielles. Jean Nouvel a notamment été inspirée par le film “Alice dans la ville” pour construire le foyer du Théâtre de Belfort. Pour lui, dans les années 1980, il était courant que le cinéma inspire les architectes et que les architectes inspirent les réalisateurs. Selon Jean Nouvel, architectes comme réalisateurs sont des “metteurs en scène de la vie quotidienne”. 
 

L’architecture dans le film Metropolis 

Le film Metropolis de Fritz Lang est un film où son architecture futuriste est très présente et où elle joue un rôle des plus importants.

La ville de Metropolis représente selon le réalisateur la ville du futur avec différentes inspirations. Par exemple, le stade de la ville est inspiré par l’immensité et son style est un style très futuriste. L’environnement autour de la ville est lui inspiré d’architecture existante comme les skylines de New-York et Chicago qui sont pour le réalisateur “les plus belles villes du monde”. Il peut y avoir des rencontres inattendues entre le cinéaste et des réalisations architecturales atypiques qui marquent et surprennent les spectateurs. C’est le cas par exemple dans un des premiers films du réalisateur canadien Cronenberg où plusieurs scènes sont tournées dans une tour réalisée par l’architecte Mies Van Der Oh qui est le précurseur du minimalisme et de l'hygiénisme. Le cinéma s’adapte à l’architecture présente et l’architecture est adaptée pour les films dans lesquels elle apparaît.

 

L’utilisation du cinéma dans le travail des architectes 

Le cinéma est utile dans le travail des architectes parce qu’il permet de trouver des indices qui parlent des villes. Cela permet aux architectes de s’imaginer comment le bâtiment va être appréhendé et inséré dans la ville. 

Les films peuvent également être utile dans le travail des urbanistes, parce qu’il donne la possibilité de penser le développement des villes et de connaître leurs potentielles évolutions. Grâce au cinéma, l’architecte a la possibilité de comprendre comment la ville s’est constituée dans l’imaginaire collectif, quelles sont ses différentes représentations. 

On peut se demander ce que sera la ville de demain ? la ville étant un sujet de débat : des gens aiment la ville et d’autres non, selon plusieurs architectes, le cinéma pourrait aider à donner envie aux spectateurs de vivre en communauté.

 

Pour donner vie à vos projets, retrouvez les architectes dans votre région sur Trouver-mon-Architecte.fr 

Articles similaires



Vous êtes Architecte ?

et vous souhaitez être référencé sur notre site ?

Contactez-nous !