RECHERCHER UN ARCHITECTE

en moins de 3 minutes !

Recherche avancée

Quand l’agriculture Urbaine redessine les villes

Dans un paysage urbain, il peut être difficile de trouver suffisamment d'espaces verts pour ne faire qu'un avec Mère Nature.

Si actuellement 58% de la population mondiale vit en ville, ce taux dépasserait 80% en 2050 selon les estimations de l’ONU.

Potagers sur les toits, fermes verticales, jardins ouvriers du siècle dernier ou encore bunkers agricoles, l'urban Farming ou encore l’agriculture urbaine est partout, mais comment la définir? L’agriculture urbaine a pour objectif de créer une agriculture tournée vers la ville. Elle utilise ses ressources, ses déchets et une main d'oeuvre urbaine.

 

Les objectifs de l’agriculture urbaine autour de 3 exemples :

 

  • 1 : Rendre la ville plus durable

Les projets d'agriculture urbaine ont pour première vocation de réduire les distances de transport des produits agricoles, produire des aliments de qualité.

“potager sur le toit agro paris tech”

source : agroparistech.fr

En plus de participer au développement des circuits courts, ce potager sur le toit est un écosystème à lui seul avec la récupération, le recyclage et la gestion des écosystèmes. Les déchets urbains produisent un composte utilisé pour faciliter les cultures tandis que vers, insectes et champignons contribuent à entretenir et nourrir les sols et la biodiversité.

Cet espace produit également un îlot de chaleur

  • 2 : Rendre la ville auto-suffisante

Un des objectifs, peut être idyllique de l’agriculture urbaine, est de rendre la ville autosuffisante.

La première limite de cet l'objectif est le manque de place, en effet l’agriculture prend de la place et les villes ne regorgent pas de champs... La notion de “ vertical farming” est alors abordée. Comme son nom l’indique, l’agriculture verticale permet de créer un espace agricole le long d’un bâtiment pris dans sa verticalité.  Ce type d'agriculture permettrait de donner à la lutte contre la pauvreté sa place pleine et entière dans le développement économique de la ville.

  • 3 : Interaction sociale, éducation, et loisir

Le dernier objectif est la sensibilisation via les structures urbaines des enfants, étudiants afin de créer un espace d'interaction sociale et de loisir.  

Un jardin éducatif en milieu scolaire à Washington (D.C.) – Source : Vivre en Ville

 

Pour tous travaux d’aménagement de jardin, retrouvez les architectes dans votre région sur Trouver-mon-architecte.fr

 

Articles similaires



Vous êtes Architecte ?

et vous souhaitez être référencé sur notre site ?

Contactez-nous !